Editions Allia

Le Brouillon général
Les galeries sont les chambres à coucher du monde futur.

janvier 2000 - prix: 22 €
format : 140 x 220 mm
384 pages
ISBN: 979-10-304-0027-4


Extrait du "Brouillon général"

Où trouver ce livre
Livres du même auteur
Ajouter à mon parcours

Le Brouillon général

Novalis

"L'espoir est une joie lointaine (distance temporelle). Le pressentiment est une représentation lointaine. La crainte est une douleur lointaine. Souvenir de l'agréable – souvenir du désagréable – plaisir ou déplaisir lointains en arrière. Ce que le plaisir perd avec le souvenir, le déplaisir le gagne, et inversement. Ils passent l'un dans l'autre – même chose pour la crainte et l'espoir. Plus ils sont proches, plus ils sont différents."
Art, grammaire, morale, médecine, minéralogie, Dieu, algèbre, autant de domaines abordés dans ce vaste projet d’encyclopédie. Ni dictionnaire, ni classification rationnelle des savoirs, cet ensemble se veut une "science du tout" à l'inflexion résolument romantique. Dans l'intimité de ce cabinet de curiosités ou de cet antre de chercheur, Novalis désorganise plus qu'il ne classe, libère la pensée plus qu'il ne l'ordonne. Les fragments qu'il offre à lire, à picorer ou à méditer composent entre eux une poésie en acte. Novalis expérimente, donne une forme visible à la pensée comme il transforme la réalité palpable en matière à rêver. Ce qu’il faut : trouver l'harmonie dans le chaos, disséminée dans ces traits d'esprit fugitifs. Ces notes posthumes mettent en évidence la singularité et la modernité de la réflexion de leur auteur : le systématisme de la volonté encyclopédique héritée du XVIIIe siècle se renouvelle au contact de l’esprit libre du romantisme qu'incarne la forme fragmentaire.
Traduit de l'allemand et présenté par Olivier Schefer.

Sur un rythme dionysiaque

Le travail du fragment

  • Je ne suis pas scutenairien, c'est bien plus fort : je suis Scutenaire.

    Mes inscriptions 1945-1963

  • J'aurais aimé avoir Swift pour barbier, Sterne comme coiffeur, Newton au petit déjeuner, Hume à l'heure du café.

    Lichtenberg

  • Le moyen le plus sûr de cacher aux autres les limites de son savoir est de ne jamais les dépasser.

    Pensées