Editions Allia

Terrain vague

Oliver Rohe

“Aucune raison pour que du jour au lendemain je sois mort. Que ma vie mon passé soient anéantis. Tout cela est un mauvais rêve : un canular. C’est ça. Un canular.”
Un homme, cloîtré dans une pièce, revient, au fur et à mesure que le soleil se lève puis décline, sur son passé. Les bruits du dehors qui lui parviennent ramènent à sa mémoire les bribes de son passé, à l’époque de son “heure de gloire”, quand, craint de tous, il faisait régner impunément la terreur. On devine peu à peu qu’il a commis des actes abominables. De cette puissance passée, il ne reste plus rien, qu’une insoutenable amertume, une solitude absolue et une peur de tous les instants. Dans ce monologue halluciné d’un bourreau qui se voit comme une victime, Oliver Rohe livre une réflexion sur la violence, la déchéance et l’oubli impossible des crimes.
Illustrations et image de couverture : Alexis Gallissaires.