Editions Allia

J'erre dans mon passé toujours plus proche
Aux petites heures, je traverse la ville déserte

août 2020 - prix: 8,50 €
format : 100 x 170 mm
144 pages
ISBN: 979-10-304-1239-0 Existe aussi aux formats ePub et PDF


Extrait de “J'erre dans mon passé toujours plus proche”

Où trouver ce livre
Livres du même auteur
Ajouter à mon parcours

J'erre dans mon passé toujours plus proche

Yo Savy

“Tout un chacun a le souvenir d’un grenier peuplé d’immenses trunks où reposent dans une senteur de naphtaline mêlée d’iris et de lavande : robe de mariée, layettes poussiéreuses, manuscrits enrubannés, poèmes ou lettres d’amours. Comme mon voyage ressemble à une omelette norvégienne : sable chaud, macadam glacé, plage tropicale. Dans un seul de ces sarcophages je coucherais la complète garde-robe de dix-sept jours de périple plus le voyageur les mains dans les poches, mais les fourrures sont mitées, les fils et les soies brûlés, les flacons cassés ou exposés chez l’antiquaire.”
Entre 1962 et 1965, Yo Savy écrit dans Le Caducée, une revue médicale appartenant à son beau-frère, dans laquelle elle signe “La Lettre du mois”. Peintre méconnue, fille secrète de Marcel Duchamp, on la découvre fine observatrice, grande lectrice et artiste redoutable.
Au fil de ces lettres, il sera question de Paris, de ses promenades à travers la ville, à travers la nuit, de voyages (en Russie, en Allemagne, à New York, en Grèce…), de jardins, d’amour, de mode ou encore de la prise du tabac. Yo Savy a le don de faire flotter un parfum d’année folles sur cette correspondance imaginaire. Elle en est tour à tour l’auteur, la desti­nataire… ou aucun des deux !
Dotée d’un sens imparable du détail, elle brouille fiction et réalité, saisit des moments du présent (ou de siècles passés), rapporte des anecdotes avec style et légèreté, les égrenant comme des cartes postales surannées et pleines de fantaisie, tel un enfant éparpillant les babioles excentriques découvertes dans une malle au trésor. Yo Savy transfigure ces instants quotidiens, réels ou fantasmés, comme elle les aurait peints : en fragments colorés.

La fiction à l'ombre du réel

  • La concordance des temps répond à des règles que la concordance des êtres ignore.

    Joker & Mat

  • Ce moment où la vie fait des promesses qu'il n'est pas question qu'elle tienne. Surtout pas.

    Cap Canaveral

  • Pourquoi ne dis-tu pas non ?

    Liège, oui

Le travail du fragment

Cabinet de curiosité