Editions Allia

Aucun détour ne ment
Aucun détour ne ment.

septembre 2011 - prix: 6,20 €
format : 100 x 170 mm
64 pages
ISBN: 978-2-84485-415-5


Extrait de Aucun détour ne ment
Inventaire de la collection

Où trouver ce livre

Livres du même auteur :
Guillaume Chauvin, Rémi Hubert

Ajouter à mon parcours

Aucun détour ne ment

Guillaume Chauvin, Rémi Hubert

/ Ainsi / condamnée aux bravos forcés/ et suicidée par encumulation, / on s'est mépris sur / l'option informante
de l'Image qui,
/ si elle n'était pas morte, ferait encore envie /
à l'Histoire commode et à tiroirs
/ qui servit à justifier les dynasties, puis les nations, puis les impérialismes /, mais qui / n'a jamais servi à éviter une seule guerre, une seule crise économique ou une seule révolution /, lui préférant que /
le monde ne tourne pas rond / mais en rond, et qu'/ à l'ancienne / se rembobine, déclenche et se recharge, rembobine, déclenche et se décharge, comme s'il / reculait
une jambe à chaque fois qu'il avance l'autre.

Guy Bedos / Jean Baudrillard / Jacques II de Chabannes dit Jacques
de La Palice / Pascal Ory / Georges Braque / Uncle Ben’s / Robert Musil


En juin 2009, Guillaume Chauvin et Rémi Hubert remportent le Grand Prix Paris Match 2009 qui récompense le meilleur reportage signé par des aspirants photographes. Coup de théâtre : Gcrh révèle, lors de la remise du prix à la Sorbonne, que ce roman-photo est un roman-photo, un vrai. Cette supercherie grandiose n'a néanmoins pas elle-même pour seule fin, comme l'expose le présent ouvrage, elle est sous-tendue par une pensée, une interrogation sur le pouvoir de la représentation qui menace l'expérience réelle et les "rouages d'un discours médiatique qui a pour ingrédients la complaisance et le voyeurisme dans la représentation de la détresse". C'est la nature même de la représentation médiatique qui est interrogée. La dénonciation est violente, ce qui resurgit dans la forme même choisie par les auteurs de ce récit-essai : des slashes scandent le texte, lui-même composés de citations, d'instantanés de discours de… Tocqueville, Debord, Van Damme, Jarry, Sontag, Bashung, Dieudonné, Chomsky, Ferré, Borges, Bouvard... ou encore Zebda. Le texte lui-même est un vaste détournement. Partant, il est en lui-même une fiction. Son existence ne vaut que par tous les autres qui l'ont précédé… Voici une écriture brillante, tissée de vrais et de faux passages à démêler.