Editions Allia

La Genèse naturelle

Asger Jorn

“C’est un fait que ni les hommes ni les femmes ne sont aujourd’hui satisfaits les uns des autres. La question est de savoir si c’est le fait d’une malédiction originelle qui les condamne à s’entre-déchirer, ou si les conflits qui les opposent n’expriment qu’un moment transitoire de l’histoire humaine. Alors, partons du début.”
Sous-titrée “Sur la situation singulière qu’occupent dans l’humanité les mâles”, La Genèse naturelle est un véritable objet littéraire non identifié qui dissimule la plus grande liberté d’esprit sous l’apparence d’un sérieux imperturbable. Cette truculente parodie, saga inversée proche du canular, retourne, avec une joyeuseté apparemment enfantine, la grande duperie qui a engendré les prétendues valeurs d’un monde durablement mystifié. La Genèse naturelle fut écrite entre 1963 et 1964. Une version française du texte fut soumise par Jorn à son ami Guy Debord, qui en corrigea la langue. C’est ce manuscrit resté inédit que nous publions aujourd’hui.
Préface d'Alice Debord.