Editions Allia

La Vie innommable

Michel Bounan

“Que quelqu’un entreprenne de dire aujourd’hui ce que n’a pas été sa vie est devenu quasiment impossible, non certes à cause de la nouveauté du sujet, mais parce que ceux qui auraient le plus à dire ont perdu leur conscience en même temps que leur vie, et que ceux qui ont su en dire quelque chose n’avaient pas entièrement perdu leur vie.”
La Vie innommable, dont le titre doit être compris au triple sens du terme, figuré, littéral et symbolique, généralise le propos du Temps du sida, en l’étendant aux autres aspects de l’actuel désastre : écologiques, sociaux, affectifs. Il montre en outre comment les “idées dominantes" ne peuvent être reçues et intériorisées qu’au prix d’une perturbation psychique que les psychiatres appellent alexithymie. La fonction des médias dans un tel mouvement est évidemment centrale.

Philosophie du déclin

Enfer des institutions