Editions Allia

Éloge de l’oisiveté
Pour l'instant, il est possible que ce soit très bien ainsi.

janvier 2002 - prix: 6,20 €
format : 100 x 170 mm
48 pages
ISBN: 2-84485-083-9 Existe aussi aux formats ePub et PDF


Inventaire de la collection
Extrait d'Éloge de l'oisiveté

Où trouver ce livre
Livres du même auteur
Ajouter à mon parcours

Éloge de l’oisiveté

Bertrand Russell

“Les méthodes de production modernes nous ont donné la possibilité de permettre à tous de vivre dans l’aisance et la sécurité. Nous avons choisi, à la place, le surmenage pour les uns et la misère pour les autres : en cela, nous nous sommes montrés bien bêtes, mais il n’y a pas de raison pour persévérer dans notre bêtise indéfiniment.”

L’Éloge de l’oisiveté est une pépite dénichée dans l’œuvre immense et protéiforme de Bertrand Russell. Dans la grande tradition des essayistes anglais (Swift, Stevenson), il manie le paradoxe pour s’attaquer aux fondements mêmes de la civilisation moderne. Derrière l’humour et l’apparente légèreté du propos se cache une réflexion de nature à la fois philosophique et politique qui s’exprime avec une ironie mordante : “Il existe deux sortes de travail : le premier consiste à déplacer une certaine dose de matière à la surface de la terre ; le second à dire à quelqu’un d’autre de le faire.”

 

Traduit de l'anglais par Michel Parmentier.

Ne travaillez jamais !