Editions Allia

Le Mal du loup
Et ce n'est qu'un début.

mars 2012 - prix: 9,10 €
format : 115 x 185 mm
112 pages
ISBN: 978-2-84485-445-2


Extrait de Le Mal du loup

Où trouver ce livre
Livres du même auteur
Ajouter à mon parcours

Le Mal du loup

Atsushi Nakajima

"Les bâtonnets, extraits du tiroir, n'ont pas l'air d'avoir trop souffert de l’humidité. Il éteint
la lampe, frotte une allumette. De minces traits de lumière durs et mats jaillissent dans le noir, des
aiguilles de pin, des feuilles d'érable s’épanouissent et disparaissent aussitôt. L'odeur de la poudre lui
pique au nez; son esprit, après un instant d'inertie, s'émouvait de cette beauté délicate, hors saison.
Une pauvre petite émotion, triste et toute recroquevillée sur elle-même."

Comme presque tous les écrits de Nakajima, Le Mal du loup est une histoire de métamorphose. Le narrateur écoute caché derrière un verre de saké un collègue ridicule et repoussant ; une libellule couleur de jade se pose près d’eux et ce monsieur M. apparaît tout à coup, par la force d'une idée et d'une image cryptées dans son discours indistinct, comme l'égal de Montaigne. Dans ce livre vous rencontrerez aussi Mariang, la très grande Paluane qui parle japonais et anglais, étrangère à elle-même et qui crée l'étrangeté autour d'elle ; Dongyon la prostituée coréenne qui crie dans les rues l'assassinat de son mari à Tokyo dans la répression qui suivit le tremblement de terre du Kantô en 1923 ; le policier Jo Gyoyong, Coréen qui observe avec la précision d'un peintre les dégâts de l'occupation japonaise et finit par se faire renvoyer. L'humanité des personnages, l'authenticité de la relation qui s'établit avec eux et les surprises, les détours des prises de conscience, des simples actes de courage qui s'ensuivent, donnent à tous ces récits une couleur et un rythme prenants, très singuliers.

Traduit du japonais par Véronique Perrin.