Editions Allia

Repas de morts
J'ai rien à faire là.

août 2011 - prix: 9,10 €
format : 115 x 185 mm
192 pages
ISBN: 978-2-84485-373-8 Existe aussi aux formats ePub et PDF


Extrait de Repas de morts

Où trouver ce livre
Livres du même auteur
Ajouter à mon parcours

Repas de morts

Dimitri Bortnikov

"Elle retape mon "Bal de revenants". Clara... Il y a des nuits, elle n'en peut plus.... 'Mais Dim. Pourquoi tout ça. Dis-moi. Ce noir, ces chagrins. Tes pages sont noires. C'est noir. Tous ces morts. Comment vivre tout ça. Et toi-même. Comment. Vivre avec toi. Ta pauvre femme...'"
Voici un objet littéraire difficilement identifiable, une suite de surprises et d'originalités théma­tiques, syntaxiques et langagières qui n'ont de cesse de déconcerter. Un homme redonne vie à ses morts. Père, mère, grands-parents, enfants, renaissent sous la plume acérée de l'auteur. Et ce, dans un monde de sang, de cadavres, d'ombre et de lumière. Autant de saynètes qui évoquent les danses macabres médiévales et les complaintes d'Hamlet. Des steppes de Russie aux bas-fonds parisiens, l'auteur nous invite à un "bal des revenants", esprits réincarnés au gré de souvenirs épars, entremêlés… La traversée brutale de ce climat onirique rappelle, bien que dans un style tout différent, l'introduction de Michel Leiris à L'Âge d'homme, concevant la littérature comme une tauromachie. Le narrateur s'imagine lui-même soldat dans l'armée russe, avant d'être maquereau et dissimulateur de diamants. Alors qu'il est professeur de lettres, il va même jusqu'à braquer une banque avec ses élèves. À ses côtés, le lecteur… désorienté, privé de ses repères. Le style syncopé du texte rend paradoxalement vivant cet halètement vers le "lâcher prise", travail de sape de toute généalogie et avancée vers la mort. Avancée qui est un retour à la vie et en particulier à l'enfance.
Image de couverture : Subodh Gupta.

La fiction à l'ombre du réel

  • La concordance des temps répond à des règles que la concordance des êtres ignore.

    Joker & Mat

  • L'art de duper ses pairs est le visage même de la vérité.

    Un crime parfait

  • Je condense juste l'énergie, j'hiberne un peu en attendant plus d'étoiles.

    Nino dans la nuit