Editions Allia

Alice Kahn
S'introduire dans la vie par les quelques trous qu'elle laisse sans surveillance.

août 2010 - prix: 6,20 €
format : 100 x 170 mm
128 pages
ISBN: 978-2-84485-355-4


Extrait d'Alice Kahn
Inventaire de la collection

Où trouver ce livre
Livres du même auteur
Ajouter à mon parcours

Alice Kahn

Pauline Klein

“Je mettrai de la lumière sur ce qu’elle a de beau, et de l’ombre sur ce qu’il faut cacher. Je suivrai de près le désir de William pour qu’elle devienne à son image. Et s’il n’arrive pas à l’aimer, c’est qu’elle ne tient pas debout, c’est qu’il faudra recommencer, regarder ailleurs, dessiner une autre forme, et tant pis pour elle, elle ne nous regardera plus, ni lui, ni moi.”
À la suite d’un quiproquo, une jeune femme, la narratrice, se substitue à une autre prénommée Anna et fait la connaissance, à la terrasse d’un café parisien, de William Stein, artiste photographe à la réputation bien établie.
Se sentant mal aimée depuis son enfance, ayant toujours eu l’impression d’être reléguée au second plan en toutes circonstances, elle profite de ce coup du sort pour prendre sa revanche sur la vie. Elle se laisse modeler par l’autre, Anna. S’adressant à elle en croyant la connaître, William Stein lui confie ses états d’âme d’artiste : l’inspiration, le rapport au public, aux galeristes. La narratrice se décide alors à postuler dans une galerie. À ce moment, s’opère une mise en abyme des identités : la fausse Anna crée Alice Kahn, une artiste qui se serait approprié des droits d’auteur sur le silence, tandis qu’elle-même ajoute furtivement des marques de stylo sur une œuvre d’Andy Warhol dont elle se réclamera alors co-auteur. Mais l’imposture va rapidement être découverte par William… et les rôles s’inverser. La fiction, dont on ne sait son degré de réalité, devient le prétexte pour questionner le vrai et le faux, cet acte de subterfuge qui fait parfois le ressort même de la création, en particulier contemporaine.


Image de couverture : Janet Cardiff & George Miller.

L'ère du jeu

Objet femme