Editions Allia

Rome, Florence, Venise
Il n'y a sans doute pas de ville dont la vie s'écoule à ce point à une allure unique.

mai 1998 - prix: 6,20 €
format : 100 x 170 mm
64 pages
ISBN: 2-911188-79-9


Inventaire de la collection
Extrait de Rome, Florence, Venise

Où trouver ce livre
Livres du même auteur
Ajouter à mon parcours

Rome, Florence, Venise

Georg Simmel

“Une unité mystérieuse, que l’on peut voir par les yeux et saisir par les mains, relie le paysage, l’odeur de son sol et la vie de ses lignes avec l’esprit qui est leur fruit, avec l’histoire de l’homme européen qui a pris forme à Florence, où l’art est comme un produit du sol.”
Dans ces trois essais, le sociologue allemand Georg Simmel (1858-1918) se montre plus proche du “flâneur” de Benjamin qui va “herboriser sur le bitume” que de nos modernes sociologues, préoccupés avant tout d’aligner des statistiques. Ancêtre discret de la psychogéographie, il considère la ville comme une œuvre d’art et cherche avant tout à définir la Stimung, la “tonalité affective” de chaque cité.
Traduit de l’allemand par Christophe David.

Le génie du lieu

  • Nous sommes tous des habitants de Las Vegas.

    Zéropolis

  • En coulisse il se dit que les vitres teintées ont pour fonction de cacher le vide.

    Fordetroit

  • Le flâneur poursuit ce que l'errant fuit.

    Lieu commun