Editions Allia

Pork and Milk

mars 2006 - prix: 14,20 €
format : 140 x 200 mm
80 pages
ISBN: 2-84485-209-2


Extrait de Pork and Milk

Où trouver ce livre
Livres du même auteur
Ajouter à mon parcours

Pork and Milk

Valérie Mréjen

On ne cesse en ce moment de parler du “retour au religieux”, d’expliquer comment des individus que rien n’y prédisposait deviennent subitement intégristes. Valérie Mréjen a choisi le parti pris résolument inverse. Elle est allée en Israël pour rencontrer ceux qui, élevés dans l’orthodoxie la plus sévère, ont décidé un jour de rompre avec le fanatisme religieux, ceux dont on dit en hébreu qu’ils ont choisi “d’aller vers la question”. Pork and Milk (deux ingrédients que la religion juive interdit de mélanger) croise ainsi habilement les témoignages d’une dizaine d’apostats qui racontent leur parcours, confient leurs doutes, leurs difficultés, leurs ruses aussi pour tenter de cacher leur nouvelle vie à leur famille. Pas de commentaires, mais une série de portraits émouvants, souvent drôles, toujours d’une grande dignité. Plus qu’un état des lieux de la société israélienne, Pork and Milk est un hommage rendu sans grandiloquence au courage individuel et à la liberté de conscience.

Le DVD est accompagné de la publication d’un livre inédit de Valérie Mréjen, le journal du tournage de Pork and Milk. Elle commence par évoquer l’origine du projet, puis le début des repérages, les premières rencontres, les réactions des gens, la façon dont elle s’y est prise pour les contacter, le tournage proprement dit et, enfin, le montage du film. C’est un journal “après-coup" dans lequel elle évoque les gens et les lieux de rendez-vous, des anecdotes, des situations, la préparation de chaque entretien et aussi les rencontres qui n’ont pas abouti et n’ont pas été retenues pour le film. C’est bien sûr le côté humain (les récits, les histoires de chacun) qui est privilégié par rapport à l’aspect technique. Des indications concernant les repérages, le choix de certains extérieurs et lesmoyens trouvés pour filmer des personnages sans qu’on voie leurs visages sont, cependant, également présents. Si elle reste discrète sur les raisons personnelles qui l’ont conduite à traiter ce sujet, elle ne cache pas son identification à ces gens qui ont choisi de refuser le conformisme de la religion.
Film de 52 minutes.