Editions Allia

Zibaldone

novembre 2003 - prix: 50,60 €
format : 150 x 220 mm
2398 pages
ISBN: 2-84485-131-2


Extrait de Zibaldone

Où trouver ce livre
Livres du même auteur
Ajouter à mon parcours

Zibaldone

Giacomo Leopardi

"Les œuvres de génie ont le pouvoir de représenter crûment le néant des choses, de montrer clairement et de faire ressentir l’inévitable malheur de la vie, d’exprimer les plus terribles désespoirs, et d’être néanmoins une consolation pour une âme supérieure accablée, privée d’illusions, en proie au néant, à l’ennui et au découragement ou exposée aux peines les plus amères et les plus mortifères. En effet, les œuvres de génie consolent toujours, raniment l’enthousiasme et, en évoquant et représentant la mort, elles rendent momentanément à l’âme cette vie qu’elle avait perdue : ce que l’âme contemple dans la réalité l’afflige et la tue, ce qu’elle contemple dans les œuvres de génie qui imitent ou évoquent d’une autre manière la réalité des choses, la réjouit et lui redonne vie.”
"Zibaldone" est un terme intraduisible qui signifie à peu près “mélange”, et qui a donné en français notre “sabayon”. Leopardi accumule dans ce “cahier” qui ne le quittait jamais des remarques et réflexions sur les sujets les plus divers, de la vie personnelle à la philologie, de la linguistique à la littérature, de la politique à l’histoire. Sans plan préétabli, Leopardi a constitué avec ce journal une sorte d’immense réservoir de pensées et d’intuitions. Il avait l’intention d’en extraire plusieurs ouvrages : un traité métaphysique de la nature, des hommes et des choses, un livre sur le machiavélisme de la vie sociale, un manuel de savoir-vivre moral, des mémoires de sa propre vie, etc. Au fil des ans (chaque fragment est daté), on voit sa pensée évoluer, gagner en assurance – et en pessimisme. La diversité des sujets abordés est saisissante. Leopardi nous entretient aussi bien des effets du tabac que des mœurs des Patagons, de l’influence du climat sur la moralité des peuples que de l’origine du langage. De Platon à Rousseau, de Dante aux poètes romantiques, la liste des auteurs qu’il convoque, analyse et critique est également impressionnante. Car même si le Zibaldone est un journal intellectuel, il n’est pas une seule de ses pensées qui ne tire directement sa source de l’expérience vécue par Leopardi. Cette œuvre-fleuve, à laquelle Nietzsche a rendu hommage appartient véritablement à notre temps par la modernité même de son projet et de son enjeu.
Traduit de l'italien, présenté et annoté par Bertrand Schefer.