Editions Allia

Hélian et autres poèmes
Et sur lui, comme des pierres, s’abattirent les ombres de la nuit.

août 2022 - prix: 8 €
format : 100 x 170 mm
96 pages
ISBN: 979-10-304-1465-3 Existe aussi aux formats ePub et PDF


Extrait de “Hélian et autres poèmes”

Où trouver ce livre
Livres du même auteur
Ajouter à mon parcours

Hélian et autres poèmes

Georg Trakl

“Vers le soir le père devint un vieillard ; dans les chambres obscures se pétrifia le visage de la mère et sur l’enfant pesa la malédiction de sa race dégénérée. Parfois il se rappelait son enfance, pleine de maladies, d’épouvantes et de ténèbres, de jeux secrets dans le jardin d’étoiles, ou ces rats qu’il nourrissait dans la cour envahie d’ombre. Hors du miroir bleu s’avança la frêle forme de sa sœur et il s’affai­ssa dans l’ombre comme un mort. La nuit sa bouche s’ouvrit pareille à un fruit rouge et les étoiles brillèrent sur son désespoir silencieux. Ses rêves remplirent l’antique maison de ses pères. Vers le soir il aimait à s’en aller au cimetière en ruine, ou contemplait les morts dans la pénombre du caveau, sur leurs belles mains les taches vertes de la pourriture.”
Génie fulgurant, écorché vif et mort prématurément : tout est réuni pour faire de Georg Trakl, poète expressionniste majeur, une figure aussi mythique que brûlante. Les dettes de Trakl vont d’abord à Rimbaud et à Hölderlin, pour leur poésie hantée et flamboyante. Comme eux, il défait les vers, le mètre, la rime, et écrit même quelques poèmes en prose. Sa poésie est habitée de visions désespérées, obsédée par le sentiment de la faute et de la déchéance, par la certitude du glissement irrémédiable des êtres vers la mort. Mais la fulgurance de ses mots et de ses images traverse sans encombres les ténèbres qui habitent le poète pour parvenir jusqu’à nous, dans toute son évidence poétique.
Menant à son terme le projet poursuivi pendant des années par le poète et traducteur Gustave Roud, Philippe Jaccottet fit paraître en 1978 un recueil des poèmes de Trakl traduits par Roud. La présente édition y ajoute des traductions inédites ainsi que des extraits de lettres de Rainer Maria Rilke, fervent défenseur de Trakl.
Traduit de l'allemand et préfacé par Gustave Roud
Édition établie par Raphaëlle Lacord
Précédée d’extraits de lettres de Rainer Maria Rilke

Stratégie du désespoir

  • Je n'ai plus peur de l'avenir depuis que j'ai caché dans les ressorts de mon lit un revolver chargé.

    Mon suicide

  • Quelle vilaine vie nous menons, toi et moi !

    Les Époux Orlov

  • Il est plus facile de voir ce qui se passe au coin d'une rue que de saisir ce qui se trouve au coin du temps.

    L'Émigré

Le poème de la destruction

Régime des fous