Editions Allia

À reprendre au commencement

septembre 2024 - prix: 25 €
format : 140 x 220 mm
608 pages
ISBN: 979-10-304-1893-4

Où trouver ce livre
Livres du même auteur
Ajouter à mon parcours

À reprendre au commencement

Michel Bounan

À reprendre au commencement est le recueil des œuvres complètes de Michel Bounan. En neuf ouvrages parus de 1990 à 2015, du Temps du sida à L’Or du temps, il offre une vision exhaustive du désastre en cours, des conditions sociales, affectives, politiques, sanitaires, écologiques et économiques qui l’accompagnent.
Au sein d’une catastrophe issue en totalité de la raison marchande, il montre en outre comment cette même raison marchande produit l’ensemble des idées à son sujet. Alors que tous les freins à la violence semblent devoir être levés, falsifications et manipulations visent activement toute critique nouvelle, afin de la retourner contre elle-même pour la neutraliser (L’État retors, L’Art de Céline et son temps, Logique du terrorisme).
Dans cette guerre sociale, nous ne pouvons plus recevoir l’idéologie dominante qu’au prix de perturbations croissantes (La Vie innommable). Ces maux du corps, de l’esprit et du langage que nous ne parvenons plus à soigner, ne sont que les symptômes d’un mal civilisationnel plus profond (Le Temps du Sida, La Folle Histoire du monde). Aussi implacable soit-il, le diagnostic n’omet pas les remèdes (L’Or du temps, Sans valeur marchande). Le choix reste toujours possible entre notre humanité oubliée, celle d’un Être libre dont nous pouvons encore retrouver le chemin, ou l’avancée, plus profonde, dans la barbarie.

Critique du pouvoir

Bilan en forme de bombe

Le ver dans la pomme

  • La vie est en vérité un bien étrange cadeau et ses privilèges sont des plus mystérieux.

    Du plaisir de haïr

  • Alors que la philosophie enseigne comment l'homme prétend penser, la beuverie montre comment il pense.

    La Grande Beuverie

  • Ici, on répare et stoppe les trous de balles des vêtements. Invisibilité garantie.

    Chicago-Ballade

La construction de l'horreur